Mise en réseau des autorités administratives


FSI permet aux collaborateurs d’une administration communale d’accéder aux services internes à leur canton. Deux possibilités:

  1. Le canton dispose d’une gestion des utilisateurs, y compris des droits d’accès pour les personnes qui se connectent via FSI. Des processus d’enregistrement uniques peuvent être requis. Le canton accepte alors les informations de connexion de ces utilisateurs via FSI.
  2. Les personnes obtiennent l’accès sans s’être préalablement identifiées et enregistrées. Le statut de collaborateur d’une administration communale suffit à autoriser l’accès. La procédure consistant à ne pas identifier l’utilisateur mais à lui accorder l’accès en fonction de son statut (ici: collaborateur communal) est appelée «contrôle d’accès basé sur les attributs» (Attribute-Based Access Control, ABAC).

FSI pour l’administration

Exemple: un collaborateur de l’administration communale de Morges se connecte comme de coutume au réseau interne de son autorité administrative (Apps@Morges) et accède par là même aussi à ceux du canton (Apps@VD), d’autres communes du canton de Vaud (non représenté), d’autres cantons (Apps@AG) et de communes situées dans d’autres cantons (Apps@Aarau). Bien entendu, cela fonctionne aussi pour les collaborateurs d’autorités administratives qui utilisent, en interne, la SuisseID.